Histoire et perspectives futures
Lundi, 05 Septembre 2016 10:41
PDF Imprimer Envoyer

Des liens historiques, politiques, économiques, culturels et sociaux existent entre la France et la Belgique dont la frontière commune, mesurée au sol, se déroule sur quelque 620 km. Quand à la Grande-Bretagne, si la mer demeure un obstacle tant physique que mental, le tunnel sous la Manche a changé la donne. Nous sommes donc face à des espaces reliés par l'histoire et qui ne peuvent plus envisager leur devenir sans coopérer pour faire face aux enjeux d'un monde en pleine mutation.

La coopération sur le plan transfrontalier dans la zone du Hainaut - Nord-Pas-de-Calais, Flandre et Kent se décline à géographie variable. Cet espace global génère des dynamiques sous-régionales tout à fait spécifiques. La Flandre et le nord de la France par exemple partagent une longue histoire commune, étalée sur plusieurs siècles, illustrée par les nombreux noms de lieux flamands du nord de la France. Même après la scission administrative entérinée au 17ème siècle, les liens se sont maintenus. Ils ont pris la forme d'échanges culturels. Ils ont été rendus nécessaires par l'existence du travail frontalier. Plus récemment, le phénomène du shopping transfrontalier favorisé par l'ouverture du grand marché européen est une réalité quotidienne de plus en plus palpable. L'aménagement de nouvelles infrastructures portuaires et de transports comme le Tunnel sous la Manche ou l'Eurostar a également un impact sur les flux entre la Flandre, le Nord-Pas-de Calais avec Lille et Dunkerque et la région du sud-est de l'Angleterre, notamment le Kent.